Les patients et leurs médicaments: Souvent un grand problème!

Les médicaments aident à guérir plusieurs sortes de maladies. Ils peuvent être acheté facilement à la pharmacie, chez le médecin ou auprès d’une pharmacie de vente par correspondance. Beaucoup de patients ne s’intéressent que pour l’efficacité des médicaments. Il est rare qu’un patient se demande comment un comprimé arrive-t-il sur le marché et qui est responsable pour son prix. L’assureur Helsana répond à ces questions dans son magazine clients Senso 2015.

Question de prix

La question pourquoi nos médicaments sont-ils si chers est légitime. Les Suisses paient en moyen nettement plus cher qu’à l’étranger, annonce Helsana dans son magazine. En 2014, la Suisse a dépensé 5,8 milliards de francs via l’assurance de base pour l’achat de médicaments. Si les prix étaient alignés sur les pays européens, nous pourrions réaliser des millions de francs d’économies, est-il relevé.

Les assurances complémentaires couvrent certaines prestations ambulatoires ou certaines prestations hospitalières. Les caisses-maladie fixent souvent les primes en fonction du risque, qui prennent en compte l’âge, le sexe, et l’état de santé. Elles peuvent poser des réserves. Il n’y a pas non plus de liste officielle qui permet de connaître simplement quelles prestations sont prise en charge, il faut s’informer auprès des compagnies d’assurances privées. L’assurance complémentaire peut être contractée auprès d’une autre compagnie que celle avec laquelle on a contracté son assurance de base.