Autres baisses de prix dans le domaines des médicaments

Le Conseil fédéral a décidé de procéder à de nouvelles baisses de prix des médicaments, afin d’augmenter la part des génériques vendus et de dynamiser ce mécanisme de baisse du prix des médicaments. Ces mesures, qui entreront en vigueur le 1er mars prochain et le 1er janvier 2012, doivent permettre d’économiser, ces prochaines années, 230 millions de francs par année.

Afin de faire baisser le prix des génériques et des médicaments originaux dont le brevet est arrivé à échéance, la règle de l’écart des prix a été appliquée au 1er mars 2011. La fixation du prix des génériques se fera désormais en cinq paliers au lieu de trois. Cette mesure permettra d’augmenter le nombre de génériques disponibles sur le marché et de baisser la facture des médicaments. Des économies de 100 millions de francs par année pourraient ainsi être réalisées dès 2015.

La règle de la quote-part différenciée, qui permet au patient de ne payer que 10 % du prix d’un médicament s’il choisit un générique au lieu de 20 % pour une préparation originale, sera assouplie. La dynamisation de la réglementation actuelle vise à éviter qu’après une première baisse des prix suite à l’arrivée d’un nouveau générique sur le marché, le système se fige et les prix ne bougent plus. De plus, cela entraînera une réduction de la différence des prix entre génériques contenant les mêmes substances. Cette mesure doit permettre de réaliser des économies de près de 130 millions de francs par année.

 

 

 

Source: BAG

 

BAG-Bulletin 08/11 à télécharger en PDF